À corps perdus

2020 – DOCUMENTAIRE DE CRÉATION – 22′
Un film de : Alain JUNG, Séverine KUTER, Sébastien MARQUÉ
Une co-production : ARTA, Victor & Lola

Ce film nous ouvre à une parole rare.

Au départ, un constat : le traumatisme crânien est très mal connu du grand public et des professionnels qui n’y sont pas confrontés. Cette méconnaissance a des conséquences très concrètes sur la vie des personnes présentant ce handicap (Intolérances, incompréhensions de certains signes cliniques : mémoire, concentration, troubles du comportement…).

L’information existe sous forme de documentaires, écrits ou sites internet dédiés. Cette information est surtout relayée par des experts qui s’appuient sur les témoignages des personnes victimes de traumatisme crânien. Aux témoins de raconter. Aux experts d’analyser, expliquer, proposer.

Ce film offre une autre place à ces témoins, celle d’experts qui, par leur expérience, leur intelligence, leurs modes d’expression, le partage de leurs émotions, s’adressent à nous. C’est un film qui écoute celles et ceux qui vivent le traumatisme crânien.

Expliquez le monde, vous divisez ; racontez votre monde, vous rassemblez.
Ce film nous réunit, parce qu’une émotion est universelle et parce que le sentiment de compétence qui en ressort trouve toute sa légitimité dans le vécu des témoins : Charlie, Julien et Claude.

Son titre, « A corps perdu », évoque l’énergie que nos personnages ont mis pour s’en sortir à un moment où leur corps leur a échappé.